Cession d’actions SASU : tout ce que vous devez savoir

La cession d’actions dans une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, plus communément appelée SASU, est une procédure qui peut sembler complexe aux premiers abords. Mais ne vous inquiétez pas, cet article de 888 mots est là pour vous éclairer sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une SASU ?

La SASU est un type de société très répandu en France, offrant une grande flexibilité à son unique actionnaire, potentiellement vous. Cette forme juridique est particulièrement prisée par les entrepreneurs, car elle offre une grande souplesse de gestion, mais aussi une sécurité certaine grâce à la responsabilité limitée à la contribution au capital.

L’importance des actions dans une SASU

Les actions d’une SASU représentent la part de l’entreprise détenue par l’associé unique. Elles sont déterminantes car plus leur nombre est important, plus la participation aux bénéfices et aux pertes de l’entreprise est grande, sans compter qu’elles représentent les voix lors des votes des résolutions. Il est également important de noter que ces actions sont facilement transférables, ce qui facilite grandement leur cession.

Pourquoi et quand céder ses actions SASU ?

Vendre ses actions SASU est une démarche importante qui peut être motivée par plusieurs raisons. Il est essentiel de bien réfléchir à cette décision et de prendre le temps de peser les avantages et les inconvénients.

Raisons derrière la cession d’actions SASU

Les motivations peuvent être diverses. Il peut s’agir d’un besoin de liquidités, d’une volonté de changer de cap professionnel, de la perspective d’un départ en retraite, ou encore de l’opportunité de développer votre entreprise grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs. Par ailleurs, la cession peut être réalisée à titre gratuit par donation ou à titre onéreux par vente.

Le bon timing pour céder ses actions

Il n’y a pas de moment idéal universel pour céder ses actions. Tout dépend de votre situation personnelle et professionnelle. Cependant, certains indicateurs peuvent vous guider : la santé financière de l’entreprise, son potentiel de croissance, l’intérêt du marché pour votre secteur d’activité. De plus, il faut savoir que cette démarche demande du temps, pour trouver le bon repreneur et réaliser toutes les formalités nécessaires. Prévoyez donc cette éventualité suffisamment à l’avance.

Comment se déroule une cession d’actions de SASU

La cession d’actions n’est pas une démarche à prendre à la légère, et mieux vaut être bien préparé. Voici les différentes étapes à parcourir.

Etapes préliminaires pour la cession d’actions

Tout d’abord, il est essentiel d’établir le prix de vente de vos actions. Celui-ci peut être fixé librement, mais doit être le reflet de la valeur réelle de l’entreprise. Le plus souvent, pour déterminer ce prix, on utilise des méthodes d’évaluation basées sur les bilans comptables et financiers de l’entreprise, mais aussi sur ses perspectives de développement. Ensuite, vous devrez trouver un repreneur. Ce dernier peut être une personne physique ou morale, et peut déjà être actionnaire ou non de la société. Enfin, vous devrez rédiger un projet de cession, qui précisera toutes les conditions de la vente.

Les différentes formalités d’une cession d’actions SASU

Comme toute opération juridique, la cession d’actions entraîne des obligations administratives. Vous devrez notamment déclarer cette opération à l’administration fiscale sous un mois, via l’imprimé fiscal n°2759. Par ailleurs, il est très probable que la cession soit soumise à des droits de mutation. Enfin, vous devrez modifier les statuts de la société pour y inscrire les nouvelles dispositions. Ce dernier point nécessite souvent le recours à un notaire, d’où l’importance de bien prévoir les coûts de ce professionnel dans votre budget.

Les impacts d’une cession d’actions SASU

La cession d’actions a des conséquences, parfois importantes, sur l’entreprise et ses membres. Il est donc crucial d’anticiper ces changements.

Impacts pour l’entrepreneur et le cessionnaire

De toute évidence, la cession d’actions aura des conséquences directes sur l’entrepreneur et le cessionnaire. L’entrepreneur perdra une part de son contrôle sur l’entreprise, tandis que le cessionnaire acquerra davantage de droits et d’influence.

Conséquences sur la structure de l’entreprise

La structure de l’entreprise peut également évoluer. D’une part, si le cessionnaire n’était pas actionnaire avant la cession, alors le nombre d’actionnaires augmentera. D’autre part, même si le cessionnaire était déjà actionnaire, la répartition du pouvoir au sein de l’entreprise pourrait être modifiée.

Conclusion

Vous y voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour comprendre les enjeux et les étapes de la cession d’actions dans une SASU.

Recommandation : faire appel à un conseiller juridique ou un expert comptable lors du processus

Ce processus peut s’avérer long et complexe, et il est conseillé de vous entourer de professionnels compétents pour vous accompagner. Un expert-comptable, grâce à sa maîtrise des chiffres et des bilans, pourra vous aider à établir le prix de vente de vos actions. Un avocat ou un notaire, quant à eux, pourront vous éclairer sur les conséquences juridiques de la cession, vous aider à rédiger le projet de cession et effectuer les formalités légales requises. Ces professionnels seront à même de veiller à vos intérêts tout au long de ce processus.

Sommaire
Vous avez besoin d'une aide supplémentaire ?
Laissez-nous un message, nous reviendrons vers vous le plus rapidement possible.
À propos de nous

Confiez votre comptabilité à notre cabinet d’experts comptables pour SASU. Expérience, disponibilité et savoir-faire pour les professionnels.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.